Quelles fiscalité s’applique pour l’investisseur cryptomonnaie

La question de la taxation des cryptomonnaies est encore relativement récente, il y a pourtant des questions essentielles qu’il faut se poser lorsqu’on décide d’investir. Nous avons rassemblé pour vous les règles et remarques des professionnels concernant l’imposition Bitcoin, Ethereum et Litecoin de sorte à vérifier au mieux toutes les lois qui peuvent s’appliquer pour l’investisseur particulier. Tout d’abord, ne payer aucun impôt et ignorer le sujet est la pire option à long terme – parce que rien n’est aussi sûr que la mort et les impôts.

1. Taxe Bitcoin en France pour les investisseurs privés

Crypto-monnaie et fiscalité sont encore un sujet tabou en France. Le ministère des finances reste très vague sur le sujet mais prend tout de même ses précautions concernant les sites d’échange de cryptomonnaie. Dans tous les cas, l’investisseur bitcoin doit être prévenu, une imposition s’applique sur les plus-values bitcoin et autres cryptomonnaies à partir d’un certain montant.

Il existe des exigences contraignantes que vous devez respecter en tant que contribuable honnête. Lorsque vous investissez 1000 euros sur une plateforme de cryptomonnaie et que vous achetez différentes ICO comme le bitcoin, bitcoin cash, ethereum, litecoin pour ne citer les principales, il se peut que vous réalisiez un bénéfice ou une perte sur une durée d’investissement plus ou moins longue. Lorsque la somme de votre investissement ICO est transférée sur votre compte en monnaie locale euros, dollar, pound et qu’une plus-value est réalisée, ce retour sur investissement doit être déclaré en théorie sur votre feuille d’impôt.

2. Les sociétés ou entrepreneurs privés qui achètent de la cryptomonnaie

Si vous travaillez dans le secteur commercial (en tant qu’individus ou sociétés), les ventes de crypto-monnaies sont considérées comme des revenus d’une entreprise commerciale, qui doivent être imposés sans exception. Les entrepreneurs individuels paient alors l’impôt sur le revenu. Pour les sociétés (SARL, SAS) les bénéfices sont des bénéfices commerciaux, l’impôt sur les sociétés doit être payé.

3. Prendre en compte les pertes

Oui, le bureau des impôts doit tenir compte en théorie de toute perte résultant de la négociation de devises cryptomonnaie. Cependant, les pertes subies ne peuvent être compensées que par les bénéfices des transactions de vente privées de l’année civile concernée. Les pertes cryptomonnaie ne résultent en aucun cas à une réduction d’impôt.

Be Sociable, Share!


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *